Sarah Loyal

Praticienne en thérapies brèves orientées solutions

IMG_1653_NB2.jpg

 

Après un parcours littéraire, Sarah souhaitait intégrer la faculté de psychologie de Rouen. Très vite, mise en garde sur le manque de débouchées, elle opte finalement pour l'université de droit de Rouen.

Après avoir passé sa licence, elle s'oriente vers un Master en Droit social et gestion des ressources humaines. Son master obtenu, elle débute ma carrière professionnelle  dans les ressources humaines.

Mais, elle avait toujours cette voix dans sa tête qui murmurait : « tu aurais dû faire psycho.. ».

Un jour, elle décide de débuter une formation de psychopraticien. Elle se dit à ce moment là, que ça prendra le temps que ça prendra. Elle décide de faire cette formation à son rythme, sur ses congés payés en parallèle de son emploi.. pas facile mais faisable ! Cette formation confirme son intérêt pour la psychologie et les métiers de la relation d'aide.

 

C'est suite à un bouleversement personnel, un deuil difficile, que Sarah a initié cette reconversion. 

Suite à cela, elle quitte son travail et se consacre à temps plein dans la formation entamée plus tôt. 

 

Elle a toujours su prendre soin d'elle, physiquement et psychiquement. Quand elle a dû vivre le deuil, elle a beaucoup travaillé dessus. Oui, elle a travaillé dessus personnellement. Elle a eu besoin d'aide et a été accompagnée par des professionnels. Mais, elle a également travaillé sur le deuil en lui même, et fait des recherches à ce sujets pour comprendre cliniquement ce qu'elle vivait.

 

Alors, le sens de son travail était tout trouvé. Elle allait s'installer en tant que thérapeute avec une spécialisation : celle du deuil. 

 

Boris Cyrulnik, en parlant du concept de résilience disait que les personnes qui ont vécus un traumatisme changeait souvent de profession et devenaient expert de ce qui avait été la cause de leur souffrance. Dans son cas, c'est vrai.